Mega monday, vous connaissez ?

Mega monday

Connaissez-vous le jour du « Mega monday » ?
Jusqu’à lundi dernier je ne connaissais pas non plus cette tradition qui existe depuis 2005.
Littéralement « mega lundi’ pour nos amis lecteurs fâchés avec la langue de Shakespeare, cette journée bénie des ecommercants et acheteurs aimant faire de bonnes affaires n’a lieu qu’un lundi par an quelques semaines avant les fêtes de noël.

Ce Mega Lundi suit généralement de très près le non moins célèbre phénomène de la toile, le vendredi noir où le volume des ventes est traditionnellement au plus bas.
Aux Etats-unis cette année, il était prévu de tomber le 26 novembre mais suite à des effets conjoints, il semblerait qu’il puisse s’étaler sur plusieurs jours voire plusieurs semaines avant noël.
En ces moments de crise mondiale, ceci n’est pas pour déplaire à toute la profession des vendeurs par internet.

Il a été prévu cette année pas moins de 3000 commandes chaque minute au niveau mondial, de quoi redonner un peu de baume au cœur des ecommercants qui cette année ont beaucoup souffert à l’image de toute la population.

Pour notre part nous avons été réellement surpris et avouons le quelque peu dépassés, durant quelques heures par le nombre de belles commandes de bijoux, magnets et autres articles fantaisie que vous tous avez passé sur Polytendance et je tenais à vous en remercier.

Et vous ? Connaissiez-vous cette tradition et dans l’affirmative, en avez-vous profité en vous lâchant un peu plus que de coutume en vue de la préparation de vos cadeaux de fêtes de fin d’année ?

Publicités

Déformation professionnelle et Google images

Depuis la création de ma première boutique en ligne, en espérant qu’il y en aura une seconde l’année prochaine, je me suis intéressé aux concurrents du domaine principal des bijoux fantaisie artisanaux.

Petit à petit à force de persévérance je me suis mis à penser autrement et surtout à analyser ce qui peut parfois se cacher derrière certaines photos affichées sur les pages des sites de vente en ligne.Si comme moi vous êtes un peu observateur vous avez peut-être remarqué quelque chose d’étrange.Non ? Cherchez bien…Toujours pas ?

Je vous aide un petit peu, cela se trouve souvent sur les photos associées par exemple aux numéros de téléphone des pseudos hot-line qui sont censées rassurer le client.Avec un peu d’habitude vous vous apercevrez rapidement que la plupart des photos de personnes sur les sites marchand proviennent de base de données de site ou il est possible d’acquérir les droits d’exploitation.L’avantage immédiat c’est un grand choix et généralement une photo de qualité.Le problème c’est qu’il faut mettre la main au portefeuille, et surtout si vous ne voulez pas que votre photo ne se retrouve pas chez d’autres, acheter les droits exclusifs d’utilisation en sachant que dans ce cas le montant à débourser sera beaucoup plus conséquent.Grand utilisateur des transports en commun je m’amuse régulièrement à tuer le temps en jetant un petit coup d’œil aux publicités et souvent les même personnes s’y retrouvent.

Si vous êtes sceptiques je vous propose un petit test.Ouvrez Google image puis cliquer sur l’icône de l’appareil photo à droite dans la zone de recherche Dans la petite fenêtre qui s’ouvre coller alors l’adresse suivante en provenance d’un ténor du marché « fotolia » et cliquez sur Rechercher…

http://t1.ftcdn.net/jpg/00/24/56/00/110_F_24560067_0kM7IXG1SSDULlpAYYInUa97t2Pvg8JW.jpg

et vous verrez la liste de sites qui utilisent cette image.

Bien entendu ce procédé pourra également nous servir pour vérifier que certaines personnes n’utilisent pas nos propres images sans notre consentement.

Une boutique laboratoire d’idées

Quel titre bizarre n’est-ce pas ?

En tout cas j’ose espérer qu’il va vous donner l’envie d’en savoir plus car c’est en même temps son but principal.Le thème de cet article sera repris régulièrement au fur et à mesure des progrès ou régressions de cette boutique laboratoire.Revenons donc à notre propos.

Il y a de cela quelques mois, j’ai monté avec mon conjoint une boutique en ligne de vente de bijoux fantaisie pas cher.Ne voulant pas utiliser les mêmes outils que beaucoup d’@commerce avec Prestahop nous nous sommes tournés vers Drupal Commerce.Cela nous a donc permis de proposer et de présenter à nos futurs clients une boutique en ligne à l’ergonomie légèrement différente.Nous sommes pour le moment encore restés dans un schéma proche des autres boutiques en ligne afin de ne pas trop dérouter les internautes, mais nous allons tenter au fur et à mesure de proposer une manière totalement nouvelle et différente de ce que l’on trouve actuellement  sur la toile.Je pense notamment à une façon de présenter les produits à la vente de façon plus dynamique.Très certainement pour commencer avec des boucles d’oreille fantaisie qui se prêteront plus facilement à ces tests.Je ne vous en dis pas plus pour l’instant afin de ne pas me faire piquer l’idée.Je vous reparlerai de ce sujet bientôt.

En attendant voici des copies d’écran de la version actuelle du site marchand, vous pourrez ainsi suivre plus facilement les avancées du projet.

La page d’accueil de la boutique Polytendance

Une liste de produits au hasard

Page de liste d’articles fantaisie